Blaise-Desbordes

Quelles sont les actions menées par l’association Max Havelaar en 2021 ?

Interview de Blaise Desbordes - Directeur Max Havelaar France par François Cambell fondateur de La Route des Comptoirs

Soutien auprès des producteurs

François Cambell : Le mouvement Fairtrade dont fait partie l’ONG Max Havelaar France a pour mission de faire changer les règles du commerce mondial en soutenant concrètement les petits producteurs du Sud qui nous n’ouvrissent. Vous défendez un monde plus équitable mais aussi plus vert où le changement climatique apparait dans l’équation. La crise sanitaire du Covid a fortement impacté les coopératives. Quels soutiens leur avez-vous apporté ? 

Blaise Desbordes : Le bilan de cette épidémie est lourd. Les mesures de confinement et la fermeture de nombreux points de vente ont entraîné des problèmes logistiques d’exportation doublés d’une diminution des ventes. Ceci a eu des conséquences importantes sur l’écoulement des récoltes pour les producteur.rice.s donc leur revenu et sur les emplois des travailleur.euse.s. Afin d’éviter la spéculation des prix, notre mouvement a démontré plus que jamais son rôle de « filet de sécurité » et de « stabilisateur économique » auprès des producteurs les plus vulnérables. Dans l’urgence nous avons financé le matériel d’hygiène et de protection (masque, savon, gel hydroalcoolique…) et de denrées alimentaires pour assurer une sécurité sanitaire et alimentaire. Dès avril 2020, le mouvement Fairtrade/Max Havelaar a assoupli les règles d’utilisation de la prime de développement et a crée 2 fonds d’urgence pour soutenir les coopératives à très court terme, éviter les licenciements et les accompagner pour se reconstruire.

Médiatisation de l’engagement

François Cambell : Sur chaque sachet ou boite de thé présentant le label Fairtrade/Max Havelaar, une redevance est versée à votre association. Une partie de cette redevance est revers&e directement aux producteurs sur le terrain mais elle sert également à promouvoir l’importance du commerce équitable auprès du public en France. Quelles actions menez-vous en ce sens ? 

Blaise Desbordes : En tant qu’ONG, nous avons un devoir d’informer, d’expliquer et d’alerter le citoyen pour qu’il puisse faire un choix éclairé de consommation. Nous déployons ainsi chaque année des campagnes dans les médias (TV, digital, affichage), notamment au moment de la « Quinzaine du commerce Equitable » où tous les acteurs unissent leur voix. Nous sommes également actifs au quotidien auprès des consommateurs citoyens via les réseaux sociaux, les évènements grand public, les opérations en magasins, etc. Notre mission est de prôner un commerce plus équitable pour les producteur.rice.s, en éveillant les consciences des consommateurs mais surtout en donnant les clés pour y parvenir. Nous promouvons ainsi les entreprises engagées et les produits qu’elles proposent pour transformer durablement les pratiques. Enfin nous jouons un rôle de lobbying, auprès des instances gouvernementales et européennes à Bruxelles. Nous avons réussi à faire intégrer dans la loi Egalim que les collectivités achètent 50% de produits « responsables ». 

Le développement du commerce équitable permettra à toujours plus de producteur.rice.s de bénéficier des conditions  Fairtrade/Max Havelaar et donc des leviers économiques, sociaux et environnementaux que permettent le prix minimum garanti, filet de sécurité en cas de chute des cours de la bourse, et la prime de développement pour financer des projets d’amélioration des conditions de vie communautaires.

Actions auprès de magasins indépendants 

François Cambell : Et pour le commerçant indépendant qui veut aussi être l’acteur du changement, quelles actions de soutien proposez-vous ? 

Blaise Desbordes : Nous proposons le projet PROXI, réservé aux commerçants indépendants avec comme partenaire exclusif en thé La Route des Comptoirs. Ce dispositif permet d’identifier les points de vente de produits labellisés Fairtrade/Max Havelaar avec la fourniture d’une signalétique magasins (affiche, sticker vitrine) et de les référencer sur notre site internet (+80 000 visiteurs  par an). Ce projet doit permettre aux consommateurs de trouver facilement les commerces indépendants engagés dans une démarche équitable. Notre rôle est de faire changer les consciences et les habitudes d’achat. Notre présence médiatique rend chaque jour le principe de commerce équitable plus évident dans l’esprit du consommateur. 

Le thé fairtrade dans le monde :

  • 106 organisations certifiées
  • 135 000 hectares de surface cultivable dont 29% en bio
  • 300 000 petits producteurs
  • 90 000 travailleurs dans les plantations

Utilisation de la prime de développement

Les producteurs et travailleurs décident eux-mêmes, de façon collective et démocratique, de l’utilisation de la prime de développement qui leur est versée.

Pour les coopératives (organisation de petits producteurs) :

  • 49% : investissement pour renforcer l’organisation : production, contrôle de qualité, packaging.
  • 44% : services aux producteurs et leur famille : amélioration de la productivité, crédit, accès à l’éducation pour les producteurs et les membres de leur familles, formation aux bonnes pratiques agricoles.
  • 7% : services à la communauté : accès à l’eau, routes, santé, écoles, environnement.

Pour les plantations (organisation de travailleurs) :

  • 88% : services aux travailleurs et leurs familles : crédit, éducation, santé, logement.
  • 10% : services à la communauté : accès à l’eau, routes, écoles, santé, environnement.
  • 2% : formation et empowerment des travailleurs : renforcement des capacités des travailleurs et des représentants des travailleurs.

DÉCOUVREZ NOS GAMMES DE THÉS

Thés blancs, thés verts, thés noirs, rooïbos, thés bien-être ou encore infusions… il y en a pour tous les goûts !

Tous les thés et infusions La Route Des Comptoirs sont BIO et respectent notre politique de protection face à la pollution, vous n’avez plus qu’à choisir le vôtre ! Retrouvez nos conseils et vidéos pour trouver celui qui vous correspond.

François-Cambell-La-Route-des-comptoirs-Alimentaire-Commerce-Nantes

Qui est François Cambell ?

François Cambell découvre très tôt les saveurs du thé. Sa curiosité naturelle le pousse déjà vers des saveurs nouvelles et des produits étonnants. C’est le début de l’aventure d’une vie, la découverte d’histoires, d’arômes, d’éthique, de qualité… de thé.

François fonde La Route des Comptoirs en 1997, après un voyage en Inde, avec la conviction qu’il peut allier sa passion du thé et sa conviction pour le bio. Il part aux quatre coins du monde pour trouver et sélectionner les meilleurs jardins issus de l’agriculture biologique et équitable.

Défenseur de la qualité, le fondateur crée de nouvelles recettes bio régulièrement pour vous proposer des thés qui répondent à vos envies et vous apporter un thé pour chaque moment.

lrdc-zone-ecommerce