La route des comptoirs au coeur des innovations

La Route des Comptoirs au cœur des innovations du Bio

La Route des Comptoirs à le plaisir de faire partie du « Recueil des innovations Bio » en Pays de la Loire réalisé par INNOV’EN BIO. Regroupant différentes acteurs innovants et investis dans l’univers du Bio, INNOV’EN BIO met à l’honneur des solutions qui font évoluer  l’agriculture biologique.  

Retrouvez dans l’article ci-dessous notre solution clé en main pour présenter des thés et infusions au sein des magasins bio.

UNE SOLUTION VRAC CLÉ EN MAIN POUR DES THÉS ET DES INFUSIONS EN MAGASINS BIO 

Quel est le point de départ de votre projet ? 

Depuis l’origine, nous revendons notre thé en vrac kilo. Cela représente une part importante de notre chiffre d’affaires et les professionnels savent qu’ils vont trouver l’intégralité de nos recettes en vrac et à un tarif très compétitif. Nous avons ainsi une légitimité à proposer des solutions pour la vente en vrac puisque nous livrons depuis toujours des boites en métal, des sachets, des étiquettes, des pelles à thé et autres accessoires indispensables pour ce type de vente. La vente à la pesée est le cœur du métier de tous les salons de thé ainsi que des torréfacteurs. Il s’agit de leur savoir-faire et raison d’être. En parallèle, avec le mouvement croissant de réduction des emballages, il nous a semblé essentiel de proposer une solution attractive aux magasins bio pour intégrer le thé, les infusions et l’herboristerie dans leur offre vrac. Mais les magasins bio ont souvent peu d’espace disponible à consacrer à de nouveaux produits. Nous avons donc imaginé une solution durable pour eux, et de faible encombrement. 

Merci de décrire votre démarche d’innovation : 

Le magasin bio n’est pas forcément un «expert» en thé, ni forcément préparé à le vendre en vrac dans la mesure où il vend déjà le produit dans d’autres conditionnements, en sachet 100g ou en boite d’infusettes. Il a fallu lever les craintes et notamment celle de ne pas être compétent à pouvoir répondre au client ayant besoin d’explications. L’innovation porte donc sur deux points : la forme (solution de meuble vrac) et l’accompagnement des magasins, ce que j’appelle la mobilisation des esprits. La formation à la vente du thé a représenté la première étape afin que le magasin se sente à l’aise, voire légitime à le vendre sous cette forme. Ce n’est pas tant du bon thé que des connaissances, de l’expertise que viennent chercher les professionnels chez nous. Il a été nécessaire de les accompagner dans l’apprentissage des arguments de vente de thé en vrac et de leur proposer des solutions pratiques et non chronophages. Pour la fabrication du meuble et rester dans une démarche cohérente d’un point de vue RSE, nous avons recherché un artisan menuisier à proximité de notre entreprise, proposant du bois issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. Le meuble est issu d’un concept breveté de meuble simple, évolutif, et surtout durable sous forme de kit à monter soi-même. La peinture est naturelle. Ces meubles sont produits manuellement dans un atelier d’ébenisterie situé à Vertou (44). 

En quoi votre démarche est innovante ? 

Les professionnels sont tentés par la vente en vrac car elle permet de réduire les déchets d’emballage mais notre concept va plus loin en offrant au magasin de ne pas perdre de temps à la vente, ce qui est le cas lorsqu’on vend à la pesée. Nous proposons un meuble en bois éco-conçu, et présentant le thé dans des grosses boites métal hermétiques à l’air. Les consommateurs ont juste à ouvrir les boites, à prendre un sachet vide et à le remplir à l’aide d’une pelle. Il est ainsi libre de mettre le poids qui lui convient. Il peut sentir chaque thé proposé à l’aide d’une petite boite testeur. Nous sommes les seuls fournisseurs de thés en France à proposer ce mobilier aux magasins bio. Cette approche offre l’avantage de : 

  • Garantir une totale fraicheur au thé : les boites métal ne sont ouvertes que lorsque le client se sert. 
  • Respecte les normes sanitaires : aucun contact du thé avec les mains. Il est rempli dans le sachet avec une pelle. 
  • Respecte les obligations d’informations légales : Les mentions obligatoires (N° de lot, DLUO, nom du produit, origine et composition sont clairement inscrites sur la boite. 
  • D’être anti-gaspillage. 
  • Limiter la perte : le consommateur en se servant est respectueux du thé et ne le gâche pas en le faisant tomber à côté du sachet. Une tablette permet de se servir facilement et aider les clients les plus maladroits. 
  • Le libre-service permet au consommateur de mieux connaitre le thé, de découvrir des variétés auxquelles il n’avait pas pensé ou osé acheter : cette démarche est évidemment incitative à changer d’habitude de consommation ! 
  • Enfin, ce concept apporte l’avantage majeur de ne pas tenir trop de place : Avec une largeur de 72 cm de large, il tient dans les coins les plus réduits ! 

Et s’il n’y avait qu’un avantage à retenir de ce concept : ce meuble est là pour donner envie et sortir le thé d’une certaine indifférence ou de réserve du consommateur. 

Perspectives éventuelles suite à cette démarche 

La vente en vrac est une tendance de fond dans tous les rayons alimentaires et plus spécifiquement dans le thé car il offre l’occasion à l’amateur la liberté de découvrir un monde extrêmement large en variété de thés, de tester de petites quantités sans gaspiller, sans jugement. Plus le consommateur connaitra le thé et plus il sera curieux et aura envie de varier de saveurs. En étant plus connaisseur, il deviendra plus exigeant en qualité, et moins influencé par une marque ou un beau packaging, a contrario, plus enclin et réceptif à la vérité du thé : de belles feuilles, une senteur intacte. 

En Asie, l’hospitalité commence par une tasse de thé. Dans le magasin bio, ce doit-être le début d’un dialogue, d’un échange entre le consommateur et le vendeur.

Retrouvez l’ensemble du « Recueil des innovations Bio » ici : https://bit.ly/33bVXIV

Découvrez le site INNOV’EN BIO : https://www.gab85.org/activites/evenements/innoven-bio

lrdc-zone-ecommerce